Les bobos d’en haut contre les Français d’en bas

Le Parisien est un journal de la bien pensance orienté vers le bon peuple, celui qui en principe ne discute pas trop, mais qu’il faut tout de même, et chaque jour, tempérer pour éviter qu’il ne s’échauffe.

Le Parisien est cette pompe à incendie pour éviter les départs de feux populaires ! Pas ceux des jeunes des cités qui eux ne lisent pas, mais ceux éventuels, du bon peuple, ceux des classes populaires qui ont besoin qu’on leur donne des calmants et des explications sous forme de papiers.

Le Parisien nous donne son explication à plusieurs niveaux sur la mort du jeune Curtis. Le premier niveau étant celui des cités, et innocentes représentations de la diversité et de la richesse de la France. Notez d’ailleurs, que l’on dit toujours « jeunes » quand on parle des habitants des cités, y compris si ce sont des voyous de 25/30 ans. Sinon, les autres, ce sont des vieux cons des cités, intolérants et racistes qui votent Front National ! Ils sont idiots au mieux, ou des suppôts des « heures les plus sombres« .

De quoi est mort ce « gamin » des cités ? Ce « gavroche » qui n’a jamais lu Hugo ?  Il circulait en Quad, un quatre roues valant son poids en euros. Il s’est payé un bus le bougre ! Pas pour y voyager tranquille pour aller bosser, la question ne se posait même pas, mais pour le percuter suite à une course poursuite avec les vilains gendarmes, qui le poursuivaient, suite à un contrôle de police. 

Le journaliste Gérald Moruzzi n’y est pas allé avec le dos de la cuillère dans l’évanescent, et il nous raconte « l’hommage de la jeunesse » qui eut lieu à Massy dans la Région Parisienne. Ils étaient venus, ils étaient tous là, en scooter, quad, motos et voitures ! La jeunesse misérable au grand complet ! Celle de la misère, de la faim, du RSA, du chômage. Celle qui pleure au bas des immeubles qu’elle n’a pas de boulot, et ne sait pas faire une phrase en français, mais qui possède des véhicules et de l’essence pour « provoquer un remous » nous dit le journaliste. En clair, ils zigzaguaient entre les voitures, ils ont même remonté une partie de l’autoroute en sens inverse. Une bagatelle de remous ! Le journaliste nous dit que cela « a provoqué un certain effroi chez les automobilistes ». On imagine ce qui se serait passé, si l’un de ces « innocents gamins« , avait percuté l’un des automobilistes ! Émeutes, protestations, marche blanche, etc.

Selon Claude Carillo, du Syndicat Alliance-Police National, celui qui a appelé à voter Emmanuel Macron, les policiers furent insultés et provoqués ! Sûrement pour rire un peu, rien de grave ! Vous noterez les conséquences de cette manifestation gentillette à travers cette phrase: « Confrontés à cette défiance caractérisée envers les forces publiques, les multiples infractions routières, les fonctionnaires ne sont pas intervenus« . Nous l’avons échappé belle ! Imaginez que les forces de police appliquent la loi ! Qu’elle dresse des PV, défère devant la justice les coupables, face aux refus d’obtempérer. Qu’elle demande des comptes et dépose plainte pour les insultes ? Dans la foulée, nous avons l’explication : « Nous n’avons pas les effectifs nécessaires« .  

Le plus ubuesque est la réponse du Maire de Massy, Vincent Delhaye, (Centriste mou de l’UDI) : « il y a eu une gêne pour les habitants, mais à cause du bruit. Pas d’incident majeur » ! Il est vrai que désormais, pour avoir la qualification d’incident, il faut le niveau « attentat terroriste » ! Il pense que ce genre de choses ne va pas se renouveler ! Si les idiots volaient, il serait assurément chef d’escadrille  » C’est évident que ce « genre de choses » va se reproduire !  Un mot sur le directeur départemental de la « Sécurité public » ! Il n’a pas souhaité commenter ces événements ! C’est tout dire !

« Faire une loi pour ne pas l’appliquer revient à autoriser ce que l’on veut défendre » disait Richelieu ! 

Ainsi va la France, d’abandons en retraites, de lâchetés, en grandes reculades, nos dirigeants ne sont plus que l’ombre d’une pseudo autorité ! Des journalistes édulcorant l’information, des maires maniant l’extincteur public, une police évitant de faire son boulot par peur des bavures, et une justice qui regarde ailleurs ! Alors quoi ? Rien bien sûr, les Français avaient l’occasion de changer les choses en mai 2017 ! Ils ont voté pour la continuité ! Ils ont voté pour l’abîme !

C’est comme pour les riverains de la Porte de la Chapelle ! Ils se sont plaint des nuisances de leur environnement sociétal, et du sexisme envers les femmes ! Puis, devant l’arrivée des troupes gauchistes, les traitants de racistes, ils se sont retournés comme des crêpes en affirmant qu’ils ne voulaient pas être récupérés par « l’extrême droite« . Alors Mesdames et Messieurs les riverains, continuez comme ça ! Laissez vos mères, vos femmes et vos filles se faire insulter par les migrants qui envahissent vos trottoirs, et votez Macron aux législatives comme vous l’avez fait à 95% pour les Présidentielles ! 

Gérard Brazon (Liberté d’expression)

Et aussi l’expression d’une mentalité qui nous vient du désert d’Arabie et qui ne peut que révulser les vraies féministes. Pas celles de la gauche dégoulinante et écœurante, qui pensent qu’il faut élargir les trottoirs, ni celles des femmes bobos qui ne réalisent pas, que c’est de leur liberté de femme libre et égale en droit qu’il s’agit. Où sont les Simone de Beauvoir, ces militantes qui n’étaient pas soumises au discours du politiquement correct ? 

Gérard Brazon

14 Commentaires

  1. Prenez les 40 têtes à claques dont les photos précèdent votre pertinent article , M. Brazon , et vous aurez une parfaite illustration de la platitude et de l’ uniformité les plus absolues en matière de  » journalisme  » . Posez n’ importe quelle question à chacun d’ entre eux et vous aurez à peu de chose près les mêmes réponses , tant cette caste est liée par des intérêts aussi communs que souterrains . Tous ces grands prêtres du politiquement correct sont convaincus de détenir la Vérité et la Lumière , ils ne sont que les valets et les chiens de garde de l’ Ordre établi .
    Il faut vraiment que le bon peuple soit maso pour les supporter .

  2. Bon débarras. Encore un de ces trous de cul qui pourrissent la vie de quartiers, de villes entières. Une merde de moins.

  3. HS – Zoom – Jérôme Rivière : Le FN à l’assaut du Palais Bourbon (VIDEO)

    A moins de 3 semaines des résultats des élections législatives, le Front National joue une partie de son avenir en espérant s’assurer un groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale. Après avoir été député UMP pendant un mandat, Jérôme Rivière a soutenu Philippe de Villiers, pour finalement se rapprocher du Front National.

    https://www.tvlibertes.com/2017/05/24/17405/zoom-jerome-riviere

    https://www.tvlibertes.com/2017/05/24/17398/terrorisme-manchester-pleure-ses-enfants

  4. « Que font des filles à 23 h à un concert ? » : voilà bien un type de question qui résume le progrès apporté par l’immigration des musos, La réponse ? La même chose que toi, patate, sauf qu’elles, elles ne contestent pas ton droit à aller renifler le derrière de tes congénères à la mosquée. Et les autorités ne font rien contre ce genre de propos qui sous-entendent que les femmes ne sont pas des citoyens au plein sens du terme.

  5. Lâcheté : voilà qui résume admirablement l’état de notre société aujourd’hui. Lâcheté de l’État, lâcheté des élus, lâcheté des français abandonnés par leurs représentants. Tout cela finira mal, la question est de savoir pour qui !

  6. Ont s’en fou tu fume pour oublié que c’est toi qui te tue qui tue nous ont vas retrouver Jésus au fond la bouteille et les sal manière ce faire sauvage .

  7. Quel est le dénominateur commun à tous ces chacals sur la photo de groupe ? Voila le débat , le vrai , le plus crucial des débats de la civilisation aryenne et euro-chrétienne menacée .. Un débat que seuls des chevaliers de la Table Ronde ou des Messieurs et des Dames des Ligues Patriotes comme ceux qu’on tenaient chez Madame de Loynes ,peuvent tenir mais jamais des mauviettes tenant à leur bec un fromage

  8. Ce connard de daglar, je refuse de mettre une majuscule , a un bel avenir en France ……Il est tout à fait dans le ton de nos ordures de politiques, journaleux vendus et con- citoyens à plat ventre.

  9. Élargir les trottoirs coûte une fortune aux contribuables, alors qu’il aurait été plus simple de conseiller aux femmes de se voiler. Chacune prenant en charge les frais de son voile bien entendu.

    On est vraiment mal gouverné.

    Souriez.

  10. Simone de Beauvoir? Vous plaisantez ,monsieur ,elle aurait été la première à sortir les fadaises des féministes d’aujourd’hui.

Répondre à OCTAVE DE MEQUERVILLE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*