Ville de Kremlin-Bicêtre où un écolo musulman agresse une dingue de Mélenchon

Comment ne pas sourire quand des gauchistes de tendances quelque peu différentes s’accrochent et se donnent des coups de becs

La volaille gauchiste s’étripe et ma foi, cela ne peut que nous plaire de constater que le poulailler n’est plus une terre sainte pour tous ces coqs de basse-cour politique.

Les “deux œufs LV” (EELV) soutiennent un de leurs coqs d’élus, Karim Boufraine, qui est 3e adjoint à la mairie du Kremlin-Bicêtre, aux discours habituels de voyous des cités ( « pute », « sale chienne », « salope », « ta mère la pute », « je vais te baiser ta mère ») sans aucune retenue. (Source)

Il est vrai que ces tartuffes verts veulent déjà tuer les rêves d’enfants pour les avions, interdire la voile pour les bateaux pour cause de pollution à Vincennes, mais soutiennent le voile islamique qui serait une liberté pour les femmes soumises au Coran et à son contenu raciste et sexiste à Strasbourg et à Albertville.

Quand les cons voleront, les écolo-fascistes seront des chefs d’escadrilles. Tous sont consternés, y compris dans ce qui reste de gauche « raisonnable », dans ce concours de la connerie.

Qui est la victime d’insulte ? Une militante du non moins tartufe parti politique qu’est La France (in)soumise ! Le même qui a, parmi ses adhérents, des idiots utiles comme Danielle Obono grande  amie d’Houria Bouteldja, antisémite notoire, ou Rokhaya Diallo, l’égérie quelque peu raciste anti-Blancs, sans parler du député Éric Coquerel qui assume l’occupation de  la Basilique Saint-Denis, et qui fait partie de ces militants qui appellent à la prière républicaine pour la construction de nouvelles mosquées. Il est vrai que son patron avait estimé que la victoire de Charles Martel contre les Sarrazins en 732 avait été une défaite pour la France.

L’élu « deux œufs LV » caquette sur son perchoir, emmerde tout le poulailler politique en démentant, et affirme que c’est lui qui a été victime d’une « tentative d’agression ». Nous connaissons bien la technique de ces adeptes se considérant toujours comme des victimes. Sauf que l’agressée des (in)soumis refuse cette version des faits.

La France (in)soumise a déposée plainte. À l’heure où un assassin peut tuer une femme âgée juive, en la massacrant et en la balançant par la fenêtre aux cris de “Allahu akbar” sans être jugé, cet adjoint au maire, monsieur Karim Boufraine, pourra toujours dire qu’il a été pris d’une bouffée délirante pour se sortir de cette broutille.

Inutile de vous décrire les discours si cela avait été un élu du Rassemblement National, un adepte de Génération Identitaire, un sympathisant d’Éric Zemmour, ou simplement un militant de la Droite Nationale qui aurait protesté contre cet élu représentant de l’islamo-gauchisme. Il aurait été cloué au pilori de la bien-pensance, marqué au fer rouge de l’indignation, traité de fasciste, de nazi, suppôt de Satan, et j’en passe.

Qu’ils s’agressent entre eux, se tapent sur le bec, s’arrachent les plumes, me laisse totalement froid. Je regarde cette frénésie gauchiste d’un derrière distrait aurait dit Sacha Guitry.

Ces traîtres à la Nation, à la France, ces complices de l’islamo-gauchisme, ces liquidateurs de notre glorieux passé, de notre roman national, de notre passé plus que millénaire sont sans intérêt.

J’écrase ces quelques lignes en toute conscience pour me foutre de leurs gueules, alors que j’écraserais accidentellement un étron, au bord d’un chemin vicinal, en râlant de cette présence inopportune pour les pneus de ma voiture.

Gérard Brazon

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*